Pratiques pharmaceutiques à l'étranger

Cette rubrique met en avant certaines pratiques pharmaceutiques de nos confrères étrangers.
Ces différentes expériences - découvertes lors de voyages professionnels et personnels - peuvent être source d'inspiration.
Après la pharmacie académique Stevenshof à Leiden (Pays-Bas), zoom sur la pharmacie d'Unisanté à Lausanne...

La pharmacie du centre universitaire de médecine générale et santé publique de Lausanne (Unisanté) mène différents projets de recherche. Ils visent à développer, tester, puis transférer de nouvelles pratiques vers les pharmacies communautaires partenaires en valorisant leur travail de réseau avec les médecins et infirmiers du terrain et en développant de nouveaux outils facilitant une prise en charge interprofessionnelle, dans une dynamique de soins coordonnés.

Les activités universitaires rattachées à cette structure s’intéressent notamment aux prestations pharmaceutiques centrées sur la personne visant une utilisation responsable des médicaments (efficacité, sécurité, efficience) en collaboration avec les médecins et les autres acteurs des soins de premier recours. Les domaines de recherche et d’enseignement prioritaires auxquels la structure de recherches s’intéresse portent sur la gestion des thérapies médicamenteuses, l'adhésion thérapeutique, l'accompagnement des patients traités pour des affections chroniques, les bilans de médication, les soins coordonnés pour les personnes âgées et les populations vulnérables ainsi que l’évaluation de la performance des prestations de collaboration interprofessionnelle.

Plus d'informations : https://www.unisante.ch/fr/formation-recherche/recherche/groupes-recherche/pharmacie

Nous avons une pensée toute particulière pour le Professeur Olivier Bugnon.


La pharmacie académique Stevenshof est une pharmacie universitaire fondée en 1985. En plus des pratiques officinales habituelles (dispensation, conseils, soins de premier recours), l’équipe réalise trois activités spécifiques : l’expérimentation de nouveaux services pharmaceutiques, la formation professionnelle (stage et actions de formation) et la recherche sur la pratique pharmaceutique ambulatoire en partenariat avec le SIR (Institute for Pharmacy Practice and Policy).

Développement des échanges professionnels

La pharmacie académique travaille en étroite collaboration avec les professionnels de santé de proximité. Les pharmaciens participent à des réunions de groupe portant sur des thèmes pharmacothérapeutiques. Ils réalisent également des consultations dites « combinées » au sein du cabinet médical ou au domicile du patient. Durant ces bilans de médication, le pharmacien vérifie le bon usage des médicaments, la présence d’éventuels effets secondaires et adapte, si besoin, le traitement du patient en accord avec le reste de l’équipe de soins.

Optimisation de la délivrance pharmaceutique

La pharmacie académique propose une démarche d’optimisation de la dispensation des prescriptions thérapeutiques. Les ordonnances des patients sont transmises informatiquement par le prescripteur avant à la venue du patient à l’officine. L’équipe dispose d’un temps de dispensation supplémentaire lui permettant de préparer la délivrance du traitement et de décider de l’accompagnement utile à chaque patient. Ce mode opératoire permet également d’ajuster les traitements et d’anticiper le renouvellement des ordonnances.

Par ailleurs, les médecins se rendent régulièrement à la pharmacie pour valider et signer les ordonnances à renouveler. Lors de ce temps d’échanges, toutes les questions relatives à l'utilisation ou aux contrôles nécessaires à la poursuite des traitements sont abordées. Dans certains cas, une note de rappel du médecin généraliste est ajoutée à l’attention du patient (demande de prise de rendez-vous médical, demande de bilan sanguin, etc.).

Lieu de formation et de recherche associées

La pharmacie académique contribue à la formation des professionnels et des étudiants au sein de sa structure. L’équipe participe également à des projets de recherches concernant le bon usage des médicaments et la mise en place de nouveaux services d’accompagnement thérapeutique des patients. Parmi les projets déjà réalisés figurent la reconnaissance d’une « période de réflexion thérapeutique » durant laquelle l’attention portée au patient est renforcée. Celui-ci peut, si besoin, disposer d’un temps de réflexion lui permettant de faire un choix éclairé concernant son nouveau traitement.

Plus d'informations : apotheekstevenshof.nl